Suite à une modification de notre ERP, les quantités en stock actuellement affichées sur le site peuvent être incorrectes.
Notre service technique travaille au rétablissement de ce dysfonctionnement dans les plus brefs délais. Les livraisons se font normalement.
En cas de question, merci de contacter Jean-Michel Remoleur au 06 18 17 51 32. Merci de votre compréhension.
Le mythe de la violence religieuse
  • Réf : HOM0005
  • Code barre : 9782915988291
  • ISBN : 2915988293
  • EAN13 : 9782915988291
votre tarif :
En stock
Prix public conseillé : 29.00 €PPTTC
 
C´est une idée dominante : la religion promeut la violence car elle est absolutiste, source de divisions et irrationnelle. Mais peut-on séparer la violence « religieuse » de la violence « séculière » ? Publié simultanément aux Presses de l´Université d´Oxford et en France.
C'est une idée dominante : la religion promeut la violence car elle est absolutiste, source de divisions et irrationnelle. Mais peut-on séparer la violence « religieuse » de la violence « séculière » ? C'est la question que pose William Cavanaugh dans cet essai magistral publié simultanément aux Presses de l'Université d'Oxford et en France.
Au cœur du problème, l'invention d'un concept universel de « religion » accompagnant l'émergence de l'Etat moderne, la marginalisation de l'Église puis la colonisation. L'examen historique des « Guerres de religion »révèle qu'il est impossible d'isoler le facteur religieux de la résistance des élites locales face aux menées centralisatrices des souverains. L'État-nation s'est approprié le sacré, devenant lui-même l'objet d'une nouvelle « religion » exigeant une loyauté exclusive conduisant à la guerre. En Occident, le mythe de la violence religieuse est une arme pour limiter le rôle public des chrétiens. En politique étrangère, il légitime la « guerre libérale de libération» contre les sociétés non-séculières.
William Cavanaugh déconstruit brillamment un mythe fondateur de la modernité et ouvre de nouvelles voies à la réflexion sur l'origine de la violence.  

A propos de l'auteur : 

William Cavanaugh, 47 ans, enseigne la théologie à l'Université Saint-Thomas, à Saint-Paul (Minnesota), aux États-Unis. Catholique, marié, père de trois enfants, il est notamment l'auteur de Etre consommé, une critique remarquée du consumérisme.  
  • ISBN : 9782915988291
  • Titre : Le mythe de la violence religieuse
  • Auteur : CAVANAUGH William
  • Editeur : L´HOMME NOUVEAU
  • Nb Pages : 382
  • Présentation : Broché
  • Epaisseur : 20
  • Largeur : 135
  • Hauteur : 220
  • Poids : 0.47Kg
Le mythe de la violence religieuse